Maison de L’Artisant, la maison d’artisan au Maroc

Découvrez le merveilleux espace artistique identifié comme la Maison de L’Artisanla, un manoir dédié à l’exposition de toutes les créations de différents artisans marocains; surtout ceux typiques de la région de Rabat.

Qu’est-ce que la Maison de L’Artisanla ?

Pour beaucoup, c’est un endroit dont ils n’ont peut-être jamais entendu parler ; mais pour les Marocains, il représente un espace au sein duquel ils peuvent exposer leurs créations artistiques.

Le meilleur de la culture à Rabat

Dans la ville de Rabat, vous trouverez différents lieux d’intérêt si vous recherchez certaines de leurs créations artisanales ou des échantillons représentatifs de leur culture en général, comme la Médina de Rabat, son souk couvert, ses fontaines publiques, son port de pêche, la Medersa de Salé ou bien sûr Maison de L’Artisanla.

Aussi, vous ne pouvez pas manquer Los Sastres de Salé, la Scène Bou Reggreg, où se déroule son festival Mawazine ou encore ses formidables hébergements qui font le bonheur du style architectural typique du Maroc, au sein duquel se détachent des arches extraordinaires.

Maison d’artisans au Maroc

La Maison de L’Artisanla est un bâtiment d’intérêt culturel à Rabat, dans les installations duquel se trouvent des échantillons innovants d’objets créés par les artisans de cette ville.

Parmi ce qu’il est possible de trouver, des vêtements frappants se distinguent, avec des broderies laborieuses entièrement faites à la main et pourvues de pierres précieuses frappantes.

Ces costumes sont des exemples incroyables de vêtements traditionnels marocains, qui sont encore utilisés dans les festivals et diverses cérémonies ; mais auquel un style innovant a été adapté.

À la Maison de L’Artisanla, son célèbre caftan est exposé, un vêtement en coton ou en soie, boutonné sur le devant, avec des manches et descendant jusqu’aux chevilles ; qui est ajusté avec une ceinture; ou les pantoufles traditionnelles, fabriquées dans différents styles par des artisans de Rabat.

Il s’agit d’agir avec élégance et sophistication qui mettent en valeur la beauté de ceux qui les portent. À cela s’ajoutent d’impressionnants présentoirs à bijoux, qui sont le complément idéal à différentes tenues.

Les bijoux de la Maison de L’Artisanla sont simplement originaux, fabriqués à la main et remplis de pierres somptueuses. Ils utilisent également l’or et l’argent comme matériau pour donner vie à leurs créations et leur donner un aspect étincelant.

En visitant cette mission d’artisans au Maroc, vous serez sans aucun doute impressionné par les créations de ces artistes ; qui ne ménagent pas leurs ressources pour donner vie à ces tenues élégantes, car l’une des choses qui retiendront sûrement votre attention, ce sont leurs redoutables costumes, dignes d’un roi.

Il convient de noter que dans la Maison de L’Artisanla, vous trouverez des détails exquis à emporter avec vous en souvenir lors de votre voyage au Maroc; quelque chose que vous ne trouverez pas ailleurs, saisissant, délicat et simplement de bon goût.

Bien que ce soit un lieu fréquenté par des Marocains aux goûts distingués, c’est aussi le point de rencontre de nombreux touristes qui font des visites de la ville de Rabat, précisément la capitale de cette nation et un lieu vraiment attrayant et dépaysant.

Que voir à Rabat ?

Si vous planifiez vos prochaines vacances à Rabat, en plus de vous suggérer de visiter la Maison de L’Artisanla; organisez votre itinéraire à la découverte d’une ville impériale fondée par Abd al-Munin au XIIe siècle.

Dans cette ville, vous admirerez son impressionnante forteresse de la Kasbah, utilisée comme base pour lutter contre les Espagnols ; une époque qui a donné lieu à la construction de ses sites les plus emblématiques au sein desquels il faut citer la Tour Hassan et les forteresses des Oudaias.

Rabat est située sur la côte atlantique du Maroc, à l’embouchure de la rivière Bu Regreg, qui sépare cette ville en deux branches, l’une Rabat et l’autre Salé.

Bien que Rabat ait été considérée comme « la ville des jardins », sa culture est exquise et a été emblématique d’œuvres d’art telles que les vêtements et les bijoux que vous trouverez à la Maison de L’Artisanla, ne manquez pas de la visiter.

Curiosités sur la culture arabe

Découvrez des curiosités impressionnantes sur la culture arabe, la civilisation à qui est dû le développement de l’algèbre, la présence de cartes détaillées avec lesquelles guider le cours ainsi que des contributions précieuses en médecine, littérature, astronomie et plus encore.

Qu’entend-on par culture arabe ?

La culture des Arabes est composée de toutes ces manifestations qui représentent leurs traditions, leur religion, leur mode de vie et leurs coutumes parmi d’autres.

Tous les antécédents d’une civilisation qui était située en Arabie, au sud-ouest de l’Asie, plus précisément dans la péninsule située entre le golfe Persique et la mer Rouge.

Cette culture a été caractérisée par une haute valeur religieuse ; son islam étant le pilier autour duquel se sont développées des coutumes telles que le pèlerinage à La Mecque, le Ramadan et bien d’autres.

Il y a 22 pays arabes dans le monde et tous ont leur langue en commun ; bien que des dialectes régionaux puissent être parlés dans chacun d’eux.

Curiosités sur la culture arabe

Associés à la culture arabe, on peut citer des faits surprenants comme le développement de l’algèbre ou une manière originale de construire leurs palais ; nous vous proposons donc dans cet article une sélection de ses curiosités les plus notables :

  • Saviez-vous que les Arabes ont maintenu leur domination sur l’Espagne pendant huit siècles.
  • Par coïncidence, la conquête de l’Amérique a lieu la même année que l’Espagne réalise sa réunification, après avoir expulsé les troupes arabes de son territoire.
  • Les femmes sont précieuses mais ont moins de droits que les hommes ; l’une des questions les plus controversées concernant la culture arabe aux yeux du reste du monde.
  • Le calendrier arabe est différent du nôtre, il se compose également de 12 mois mais il n’a que 353 ou 354 jours, cela signifie que leurs vacances changent chaque année.
  • L’alcool est interdit dans la cuisine de la plupart des pays arabes et pour manger de la viande animale il faut les sacrifier à travers un rituel spécifique.
  • Dans le dernier tiers du XIXe siècle, une importante migration d’Arabes est arrivée dans des pays comme le Brésil, le Chili et le Mexique.
  • Les Arabes qui ont émigré en Amérique étaient pour la plupart des chrétiens et des musulmans.
  • Ce sont principalement des Arabes d’origine palestinienne qui ont émigré au Pérou ; qui soit dit en passant est la seule ville au monde qui n’a pas son propre état.
  • L’hygiène et la propreté sont une priorité pour les Arabes, car elles représentent la pureté spirituelle. Ils se lavent toujours les mains avant chaque repas, surtout s’ils consomment leur nourriture en l’emportant avec eux.
  • Si vous arrivez à une réunion avec des Arabes, évitez de regarder l’heure, car elle est de mauvais goût et vous penseriez que vous êtes pressé de partir et ne prenez pas de photos sans leur demander au préalable la permission.
  • Dans la langue espagnole, il y a environ 3 000 mots d’origine arabe.
  • Les Arabes n’ont pas enseigné la langue arabe à leurs enfants.
  • La technique de cuisson des empanadas et de l’anticucho est héritée des Arabes et transmise lors de la conquête espagnole.
  • L’arabe est l’une des langues les plus parlées au monde, avec au moins 400 millions de locuteurs natifs.
  • L’arabe est la langue reine au sein de la religion islamique, tout comme le latin représente pour le christianisme.
  • L’écriture arabe est très curieuse, son propre système ; puisqu’il s’exécute de droite à gauche, les lettres sont jointes et chacune d’elles a jusqu’à 4 formes différentes, selon qu’elle est écrite isolément, au milieu, au début ou à la fin du mot.
  • L’alphabet arabe se lit de droite à gauche mais les chiffres sont inversés.
  • Fait intéressant, dans la plupart des langues, il y a singulier et pluriel ; mais en arabe, ils ont aussi le duel, utilisé pour désigner deux unités.

Comment se déroulent les mariages au Liban?

Il sera intéressant pour vous de découvrir à quoi ressemblent les mariages au Liban ? un pays du Proche-Orient baigné par les eaux de la Méditerranée et au sein duquel se trouvent plusieurs temples romains ainsi que des sanctuaires phéniciens qui invitent à la paix spirituelle et physique ; Ne le manquez pas.

Patrimoine culturel libanais

Les coutumes et traditions font partie de la culture libanaise, elle a ses racines dans des civilisations telles que la Phénicienne, l’Araméenne et l’Arabe, ainsi qu’une impressionnante influence française.

Ce territoire a été occupé tout au long de l’histoire par différents peuples dont il a hérité sa culture ; techniquement, on peut dire qu’il s’est formé grâce à la combinaison des coutumes et traditions assyriennes, phéniciennes, grecques, romaines, arabes et européennes qui ont défilé sur ses 10 4002 km² de surface.

Sa capitale est Beyrouth et sa langue officielle est l’arabe ; mais à cela s’ajoute que beaucoup de ses habitants communiquent également à travers une langue où elle se conjugue avec le libanais et aussi le français.

De la même manière en découvrant à quoi ressemblent les mariages au Liban ? Il est évident qu’ils font partie d’un héritage culturel de diverses civilisations, puisque ce pays a d’abord été le foyer des Phéniciens cananéens, puis des Assyriens, des Grecs, des Perses, des Romains, des Croisés, des Arabes fatimides, des Turcs ottomans et enfin des Français et des libanais qui s’est formé grâce à l’héritage de ces autres groupes.

Comment se déroulent les mariages au Liban ?

Dans la constitution de cette nation, la célébration du mariage est autorisée ; mais il faut noter que depuis son indépendance elle est considérée comme régie par un système confessionnel.

Certains des couples pour célébrer leur mariage civil au Liban, ont dû effacer de leurs papiers d’identité, toutes ces traces à travers lesquelles leur appartenance à l’une ou l’autre tendance religieuse est indiquée.

Un exemple de cela est devenu connu dans le monde entier lorsque Nidal Darwich et Julud Sukarie, nés dans la région de Balbeck et intronisés selon la procédure de mariage établie au Liban, ont décidé de réaliser leur union civile légale ; brisant ainsi le système confessionnel et forçant les autorités à accepter ce type de mariage.

Il convient de noter que le système confessionnel utilisé dans les régions libanaises et en fait unique au monde ; elle est régie exclusivement par un caractère religieux, orienté selon l’appartenance de ses communautés musulmanes et chrétiennes.

Cela s’applique également dans la répartition de son pouvoir politique, dans son administration publique, l’application des statuts personnels et donc dans toutes les matières liées au mariage.

Il convient de noter qu’au fil des années, les Libanais, pour contracter un mariage civil, ont dû se rendre sur l’île voisine de Chypre ; tant qu’ils ne souhaitaient pas avoir de lien religieux.

Le cas cité ci-dessus comme exemple de comment se passent les mariages au Liban ? Elle a pour toile de fond, que les contractants après avoir accepté leur mariage au sein de la hiérarchie religieuse musulmane ; ils considèrent que ce lien ne protégeait pas les droits des femmes.

Comme indiqué précédemment, pour ce faire, le couple devait effacer de son document d’identité toutes les données par lesquelles il indiquait qu’il appartenait à un certain groupe religieux.

En fait, dans ce pays jusqu’à très récemment, il y avait une case au format pour y entrer, où la religion qui était professée devait être indiquée.
Avec cette nouvelle façon de se marier chez les Libanais, de nouveaux espaces de liberté sont conquis, dans un territoire soumis depuis des années à la confessionnalisation dans tous les domaines de la vie, tant personnelle que collective.

Objets typiques de la culture marocaine

Découvrez les articles typiques de la culture marocaine, une terre où l’artisanat abonde, des dessins impressionnants avec leurs mosaïques, des aliments comme le thé vert ou le couscous et aussi des chefs-d’œuvre d’orfèvrerie, des tapis et d’autres merveilles ; dans lequel nombre de ses traditions et de son héritage historique sont représentés.

La culture du Maroc

Le Maroc est un pays situé à l’extrême ouest du monde arabe, en Afrique du Nord ; baigné par la mer Méditerranée et l’océan Atlantique.

Ses habitants ont été le produit de l’union entre différents groupes multiethniques, ce qui leur a légué une riche culture et des coutumes connues dans le monde entier, parmi lesquelles il convient de souligner les différents types de religions qui coexistent à l’intérieur de ses frontières, telles que Islam, paganisme, judaïsme et christianisme.

Chacune de ses localités a ses propres caractéristiques et parmi toutes elles contribuent à la formation de leur culture nationale. Il est à noter qu’au Maroc l’une de ses priorités est la protection de sa diversité et à cela s’ajoute, sans aucun doute, la préservation de son patrimoine culturel.

Objets typiques de la culture marocaine

L’expression culturelle des Marocains repose sur diverses manifestations, soit à travers la création d’objets artisanaux étonnants, de vêtements, de tapis somptueux, de mosaïques magiques, de sculptures étonnantes, de céramiques, de peintures, de bijoux et même d’une curieuse calligraphie, qui est un Patrimoine Immatériel de l’Humanité. .

Pour observer les articles typiques de cette culture, il est possible de visiter ses marchés, de visiter ses musées, ses centres historiques et même ses mosquées ou autres lieux dédiés au culte ; même si vous n’êtes pas un pratiquant de cette religion ; que oui vous devrez le faire dans les horaires dans lesquels leurs fidèles ne prient pas.

La liste des articles typiques de la culture marocaine que vous pouvez trouver en voyageant dans ce pays où la majorité de ses habitants a une identité arabe est la suivante:

  • La poterie et la céramique en général, où certaines de ses pièces n’ont qu’un but décoratif, comme les carreaux utilisés dans la fabrication de meubles ou pour recouvrir les murs ; mais d’autres servent à conserver les aliments, à les transporter ou à les consommer directement dedans.
  • La broderie et le tissage, démonstration magistrale du savoir-faire des Marocains pour tisser des fils fins soit à la main, soit à l’aide de métiers à tisser. Cet héritage culturel est également utilisé pour fabriquer des vêtements et d’autres petites compositions à offrir lors d’événements spéciaux et de célébrations.
  • La vannerie, est une autre des manifestations culturelles marocaines, quoique de manière simple et humble ; pour couvrir avec eux les besoins des classes les moins riches. Ils fabriquent des meubles, des lampes et des paniers pour transporter l’achat.
  • Le cuir, est l’un de leurs principaux métiers, qu’ils réalisent en travaillant les pieds des chèvres et des béliers pour les transformer en sacs à dos, pantoufles, coussins, portefeuilles, sacs, bourses, ceintures et plus encore.
  • Bijoux, un article typique fabriqué à partir de matériaux tels que les pierres précieuses, l’or et l’argent. Beaucoup de ses créations sont passées de père en fils ou sont propres à une certaine région comme Fès, Essaouira, Tanger, Sále, Meknès et Rabat.
  • Les objets métalliques, avec des matériaux tels que le cuivre, le fer, le zinc, l’acier, entre autres, appliquent une technique de ciselage avec laquelle ils parviennent à créer des œuvres d’art, même en appliquant le damasquinage, à travers lequel ils incrustent de fins fils d’argent ou d’or sur différents types de métal.
  • L’ébénisterie, bien qu’il s’agisse d’objets qui vous coûteraient cher à transporter en avion pour rentrer chez vous ; Il faut aussi le savoir comme typique de cette culture marocaine. Vous admirerez sans aucun doute de précieux coffres, treillis, colonnes, portes et poutres ; à base de noyer, d’acacia ou de citronnier.

Comme vous pouvez le voir au Maroc, il existe de nombreux objets typiques que vous pouvez emporter en souvenir; car ses magasins internationaux, ses centres commerciaux, ses boutiques de mode et de nombreux autres établissements similaires ont proliféré.

En les achetant, vous aurez la sécurité qu’ils sont originaux et que vous apportez un grain de sable pour que les articles typiques de la culture marocaine survivent et soient connus.